« Je ne remercierai jamais assez Francine Laplante pour tout ce qu’elle a fait moi et François. Elle a su m’enlever le poids et le stress qui était sur mes épaules. Sans elle et la Fondation des Gouverneurs de l’espoir, je ne sais pas ce que j’aurais fait, une chose est sûre, je n’aurais pas pu profiter de mon fils à ce point. »