« La période des traitements a été très difficile pour la famille parce que nous étions très souvent à l’hôpital avec Mia et que je ne pouvais plus travailler. Grâce à la Fondation des Gouverneurs de l’espoir, j’ai pu rester auprès de ma fille et profiter de mon temps avec elle. Je veux dire un GROS merci à Mylène pour son aide et son oreille toujours à l’écoute. »

Jeremy Fine

0