Chambres de fin de vie : une première grâce à la Fondation!

Saviez-vous que Centre hospitalier universitaire (CHU) de Sainte-Justine est le premier centre hospitalier mère-enfant au Canada à offrir un service pour soins palliatifs pour ses patients grâce à un don de 600 000 $ de la Fondation des Gouverneurs de l’espoir?

CHUSJ-Palliatif_002_1180x520
Photo © Charline Provost / service de la photographie médicale, Direction de l’enseignement du CHU Sainte-Justine.(CHUSJ)

Quand les traitements ne peuvent malheureusement plus rien pour l’enfant traité au CHU Sainte-Justine et qu’il est en fin de vie, l’enfant peut être transféré dans l’une des six chambres pour soins palliatifs pédiatriques et pour deuil périnatal pour l’aider à mieux vivre cette période difficile en étant entouré de ses proches dans un environnement serein.

CHUSJ-Palliatif_004_580x520
Photo © LEMAYMICHAUD Architecture Design

Dans une première phase, trois chambres pour soins palliatifs pédiatriques et une chambre pouvant être adaptée aux exigences et contraintes de l’unité de soins intensifs ont été aménagées.

CHUSJ-Palliatif_001_1180x520
Photo © Charline Provost / service de la photographie médicale, Direction de l’enseignement du CHU Sainte-Justine.(CHUSJ)

Ces quatre chambres ont été conçues pour offrir aux familles un lieu paisible, serein et intime pour permettre aux parents d’entourer leur enfant de tendresse et de réconfort jusqu’au bout.

CHUSJ-Palliatif_006_580x520
Photo © LEMAYMICHAUD Architecture Design

Dans une deuxième phase et devant un besoin criant, deux chambres situées dans l’unité de naissance pour les cas de deuil périnatal où prennent place l’accouchement et les rituels qui suivent le décès du nouveau-né ont été aménagées pour donner un environnement adapté aux parents en deuil.

 

CHUSJ-Palliatif_003_580x520
Photo © Charline Provost / service de la photographie médicale, Direction de l’enseignement du CHU Sainte-Justine.(CHUSJ)

Source : Lemay Michaud

Une réflexion au sujet de « Chambres de fin de vie : une première grâce à la Fondation! »

Laisser un commentaire