Le piano de Jonathan

Jonathan

Le 17 février 2015 vers 22h, les médecins nous annoncent que Jonathan, 8 ans, a une masse de 4 cm au cerveau. 

Ils le gardent à l’hôpital. Une semaine plus tard, il passe 11h sur la table d’opération pour enlever la masse qui est située près du cervelet. Une semaine plus tard, ils nous disent qu’ils ont trouvé une autre tumeur, cette fois-ci dans le véhicule gauche du cerveau. Il passe 1h30 en chirurgie pour installer son port, ils ne peuvent pas faire la 2e opération au cerveau tout de suite, c’est trop risqué.

Il commence à faire quelques pas avec aide, il a perdu l’équilibre. Il ne voit pas les couleurs et sa vision est floue. Une semaine après le port, il passe 3h30 en opération pour la 2e tumeur. Ça fait 3 semaines qu’il n’est pas sorti de l’hôpital, les médecins veulent qu’il soit capable de marcher le corridor avant de pouvoir sortir. Il y arrive 3 semaines plus tard. Sa vision revient…

On revient à la maison. 2 semaines plus tard, il commence la radiothérapie pendant 6 semaines et demie. Il doit passer 45 min par jour couché avec un gros masque dans la machine. Il a un gros torticolis et c’est très difficile pour lui de s’appuyer sur la longue cicatrice qu’il a derrière la tête. En plus, une fois aux 2 semaines, on doit aller en chimiothérapie. Dès que la radiothérapie est terminée, on commence la grosse chimio de 4 jours par mois pendant 6 mois.

En novembre 2015, il fête ses 9 ans quelques jours après la dernière chimio. Il est en rémission depuis. Il passe encore des IRM et il est suivi par plusieurs spécialistes (audiologiste, endocrinologue, ophtalmologiste…).

Ses séquelles jusqu’à maintenant sont : perte de l’ouïe (il doit porter des appareils auditifs), ses cheveux ne pousseront plus jamais derrière sa tête, il prend des hormones de croissance pour grandir, il passe des prises de sang pour voir quand sa glande thyroïde arrête de fonctionner, les cristallins dans ses yeux ont séché, on attend de revoir l’ophtalmologiste pour savoir quand il sera opéré pour les faire enlever.

Jonathan était très triste et avait perdu le goût de vivre après son cancer. L’an dernier, il m’a demandé de suivre des cours de piano. Je lui ai trouvé un professeur et il a commencé à jouer. Il recommence à sourire, mon petit garçon sourit de nouveau, enfin!

En décembre 2017, des anges de la Fondation des Gouverneurs* nous ont offert un piano. Jonathan est tellement heureux!

MERCI xxx

Julie, maman de Jonathan

* Jonathan, 11 ans, est en rémission de deux cancers au cerveau. En décembre 2017, un Gouverneur de l’espoir, M. Claude Rouleau, a payé les coûts d’achat et de transport du piano qui a été offert à Jonathan le 22 décembre 2017 pour qu’il puisse retrouver le sourire. Il joue chaque jour depuis! Le voici, en avril 2018, qui interprète une pièce vraiment touchante : Imagine de John Lennon. Bravo Jonathan, tu es génial!

Laisser un commentaire