Guillaume et Bernard ont roulé 637 km pour la cause!

Guillaume Côté et Bernard Latil préparaient ce défi depuis des mois avec leur commanditaire Rollerblade : patiner 637 kilomètres, c’est-à-dire la distance entre Toronto et Saint-Hubert, en 6 jours afin de recueillir des fonds pour la Fondation. Les deux hommes ont tenu parole et ont réussi leur défi, tout en recueillant plus de 1 500 $ pour la Fondation!

Parcourir 637 kilomètres, c’est découvrir de magnifiques paysages et de beaux coins de pays – les 80 kilomètres des Mille-Îles sont leur gros coup de cœur! -, mais c’est surtout faire face à des routes barrées, des sections non asphaltées, des pistes cyclables absentes, des détours et des dangers imprévus.

Grâce à la prévoyance de leur chauffeur Denis, Guillaume et Bernard ont pu se concentrer sur leurs efforts, sans subir aucune chute ni blessure. Même que des pointes de 30 kilomètres/heure ont été enregistrées régulièrement, preuve de leur détermination à enfiler les kilomètres. 

En fait de blessures, il faut quand même souligner que les ampoules ont été nombreuses, comme les muscles des mollets et des cuisses ankylosés et les pieds super enflés vers la fin du défi.

D’ailleurs, Bernard a fait une partie du parcours en vélo, ses pieds ne rentraient plus dans les patins, alors que Guillaume a fait toute la distance avec ses patins Rollerblade, malgré les ampoules.

À leur arrivée au bistro La Belle et la Barbe vendredi en fin d’après-midi, les deux hommes étaient rayonnants malgré leur fatigue, leurs muscles endoloris et leurs pieds enflés. Les patins à 700 $ que leur commanditaire Rollerblade leur a donnés ont tenu bon eux aussi, sans bris, malgré les routes souvent cahoteuses.

Bernard Latil, Sylvie Rousseau des Abeilles du Suroît et Guillaume Côté.
Au Bistro La Belle et La Barbe, à Saint-Hubert

Famille et amis s’étaient réunis pour accueillir les deux hommes et leur chauffeur, Denis Monast. C’est que les deux patineurs avaient besoin d’un accompagnateur pour voir à la sécurité, à leurs collations, à leurs repas et à leurs couchers, et Denis, un retraité bénévole au grand cœur de 70 ans, s’est acquitté de toutes ces tâches dans la bonne humeur et l’entraide.

C’est avec une grande fierté que Guillaume et Bernard ont remis une enveloppe contenant 1520$ à la Fondation des Gouverneurs de l’espoir, résultat de six jours de dépassement!

Guillaume et Bernard préparent déjà leur défi de 2020 : faire la distance entre Montréal et Gaspé en kayak, encore une fois au profit de la Fondation des Gouverneurs de l’espoir!

Avez-vous un commentaire?

0
%d blogueueurs aiment cette page :