Gouverneurs pour l’espoir – Mylène Thibault et Mélanie Lacasse

« Quand mon fils avait 6 ans, il a eu des ennuis de santé et j’ai fréquenté les hôpitaux avec lui, j’ai vécu du stress, l’angoisse, la peur. Que des parents vivent un stress pareil tous les jours, ça vient me chercher. C’est la moindre des choses que je m’implique! » — Mélanie Lacasse

« Depuis 4 ans, j’ai passé de nombreuses soirées au téléphone à écouter des mamans et des papas me confier leur angoisse, leurs défis et leurs espoirs que leur enfant prenne du mieux. Je suis souvent une courroie de transmission entre des gens généreux et des familles en besoin, et chaque geste de générosité dont j’ai été témoin m’a convaincu qu’ensemble tout est possible! » — Mylène Thibault

Mohamed, 4 ans, Magog

Depuis février 2017, Mohamed combat une leucémie lymphoblastique aiguë du nourrisson, un cancer du sang virulent qui présente des défis majeurs.

Sa maman Emna qui travaillait dans le service à la clientèle et son papa Wadie qui est fonctionnaire ont quatre enfants. Mohamed a trois sœurs, Lilia 10 ans, Yasmine 8 ans et Nesrine 6 ans.

Mohamed aime ❤️ : Batman, les voitures téléguidées, les HotWheel et les Monster Truck!


Mot de Emna, la maman de Mohamed

Momo qui en est à sa 2e récidive de leucémie est en train de subir sa 6e greffe au St. Jude Children’s Research Hospital de Memphis aux États-Unis. Il doit demeurer à Memphis pour une période minimale de 6 mois pour ces traitements expérimentaux. Mohamed a reçu sa première greffe en décembre 2017, suivie de 4 autres greffes de Car-t à Philadelphie après une première récidive.

Tous ses traitements de chimio et les greffes lui ont causé beaucoup de dommages au foie, aux intestins, aux reins et aux poumons. Il est aussi fragilisé des pieds et des mains, il doit faire de la réadaptation. 

J’ai dû quitter mon emploi et mon conjoint a eu la chance de pouvoir prolonger son congé sans solde pour qu’on puisse s’occuper de Momo et de ses sœurs. Comme c’est moi qui étais la donneuse durant ce dernier processus de greffe, j’étais encore plus fatiguée et stressée : la distance qui me sépare de mes 3 filles, la pandémie (2 mois enfermés sur le campus de St. Jude), la douleur du processus et les complications qu’a subies Momo, rien pour ménager notre moral et le stress qu’on vivait!

On espère être réunis bientôt et pouvoir enfin faire des activités ensemble. Les traitements ne sont pas encore finis, Momo rentrera au Québec pour recevoir des anticorps expérimentaux après le processus de greffe…

La réalité plus dure, c’est quand tu entends ta petite fille de 6 ans dire à son enseignante que c’est facile pour notre famille d’être un seul parent à la réunion d’école parce qu’on ne peut pas être ensemble quand on le veut.

EMNA, MAMAN DE MOHAMED, LILIA, YASMINE ET NESRINE.

Traiteur Mélanie Lacasse

Depuis un an que Traiteur Mélanie Lacasse a pignon sur rue à Châteauguay, sa bonne réputation n’a fait que grandir. Ce qui avait commencé il y a six ans comme une microentreprise est devenu une référence dans la région.

Mélanie, appuyée de son conjoint et de 10 employés, cuisine chaque semaine 4 500 portions de repas familiaux équilibrés et santé à partir de produits frais et de qualité tout en étant abordables.

100, rue Kepler, #1, Châteauguay

450-201-1414 | Lacasse.mel@gmail.com

Abeilles du Suroît

Les Abeilles du Suroît, c’est le nom que ce fantastique groupe de 10 bénévoles s’est donné il y a 13 ans pour démontrer sa détermination à travailler pour la cause des enfants malades : depuis 2007, ces hommes et femmes consacrent leurs loisirs à organiser des activités de financement au profit de la Fondation des Gouverneurs de l’espoir! 

À ce jour, les Abeilles du Suroît ont remis plus de 1 500 000$ net à la Fondation!